Vixit, Vivit, semper Vivet Gallina !

Le Pâté de Houdan

Volaille de Houdan et Gastronomie

Quelques éléments sur le pâté de Houdan

De nombreuses spéculations ont été émises sur le Pâté de Houdan. Inventée ou mise au point par Victor Tasserie à la fin du 19ème siècle, à Houdan, la recette d’origine en serait aujourd’hui perdue. Toutefois, plus d’un fabricant se targue de réaliser « le véritable Pâté de Houdan ». Parmi les différentes variantes proposées, l’incertitude principale porte sur la composition de la farce, avec ou sans viande de porc ou de veau. Parfois même sous le nom de pâté de Houdan sont vendues des spécialités sans grand rapport ; ainsi un charcutier versaillais a en catalogue deux parfums de pâté de Houdan : au porc ou au canard. Des recettes de ménage mêlant filets de poulet et chair à saucisse s’intitulent même Pâté de Houdan. Sous le nom de Pâté de Houdan sont désignés des pâtés de volaille, ce qui correspond à la tradition, mais aussi des pâtés à la volaille en une proportion très incertaine. La documentation réunie ci-après, certes encore trop lacunaire, ne permet pas de clore le débat. Au mieux, elle cherche à l’éclairer en dissipant, les approximations les plus flagrantes sur le sujet.

D. Sotteau, avril 2016
 
Affiche V TASSERIE
Affiche de 1903 – Auteur Paolo HENRI

 

Le Journal du 19 avril 1903
« Au stand de la Maison Corcellet, Mme Loubet s’est arrêtée assez longuement. Il lui a été offert, là, une magnifique corbeille contenant une cafetière, le café du Gourmand et un pâté de Houdan, le tout au nom de la maison du 18, avenue de l’Opéra, dont la renommée n’est plus à faire. Tous connaissent les produits vendus par M. Chauveau, propriétaire actuel de la marque : café et essence de café, cafetières en terre de Sarreguemines avec filtre d’étain. Enfin, ajoutons que M. Chauveau est seul dépositaire des pâtés Tasserie de Houdan. »

Ce site est actuellement en cours de finalisation, toutes ses rubriques ne sont pas encore documentées...

Nous vous remercions pour votre compréhension !